Par Etienne Dague, LAAS-CNRS

Le colloque s’est déroulé les 10 et 11 septembre à l’Amphi Toulouse Garonne.

Cet évènement a été conjointement organisé par la Fédération FERMAT et l’Université de Science et Technologie de Norvège (NTNU).

 Nous avons accueilli 40 chercheurs, Post-Doctorants, Doctorants venant de 10 pays différents. 4 conférenciers invités ont ouvert les 4 sessions principales de la conférence et ont couvert les thèmes des facteurs de l’adhésion microbienne, des technologies à l’échelle de la molécule unique appliquées en microbiologie, des modifications biologiques entre le mode de vie planctonique et les biofilms et enfin les matériaux antifouling pour la santé et les procédés.

Cette conférence a été l’occasion d’aborder la problématique de l’adhésion microbienne à toutes les échelles : de la molécule unique, à la cellule unique, jusqu’au biofilm. Elle a été le lieu d’échanges interdisciplinaires entre microbiologistes, physiciens, biochimistes, et spécialistes des matériaux.

 

Un numéro spécial de “the Cell Surface”, conjointement édité par les organisateurs de la conférence (Etienne Dague LAAS, et Cécile Formosa-Dague LISPB) et Tanya Dahms (University of Regina, Canada), sera consacré à la thématique de la conférence : “biophysics of microbial adhesion” et regroupe déjà une quinzaine de contributions annoncées. La date limite de soumission des articles est fixée à décembre 2018.

Une deuxième édition sera vraisemblablement organisée à Oslo en 2020.